La maison de mes parents

Vincent, décembre 1995
Echelle 1/50 – 75 heures de travail

La façade de la maison de mes parents. Mon objectif  était de réaliser l’équivalent d’une photo en 3D.

la maison réelle

la miniature

A l’époque j’utilisais des cadres aux formats standards (13x18 ou 18x24). J’ai donc dû pour l’occasion modifier légèrement les mesures de la maison (cf. l’alignement des fenêtres de gauche).

Le corps de la façade est en carton plume (2mm). Léger mais solide, il se découpe facilement au cutter.

L’épaisseur des murs impose d’augmenter la profondeur de la maquette à l’aide de languettes de carton.

Les raccords seront masqués par l’habillage de la façade.

Le logiciel de dessin Corel Draw (ou Adobe Illustrator) permet d’imiter le dessin de la pierre. Le plus difficile étant d’approcher la couleur réelle.

Les grilles au premier plan et les balcons sont en feuilles de plastique transparent sur lesquelles j’ai dessiné les contours des barreaux. A l’échelle 1/50, l’épaisseur importe peu

Le sol est dessiné à l’aide de crayons de couleurs. Cette méthode un peu « simpliste » est acceptable car la pierre est patinée et un peu lisse.

A l’inverse, pour reproduire la pierre entre la porte d’entrée et celle du garage, il était nécessaire d’en imiter la texture. La technique est simple : il suffit d’imprimer des rectangles de papier aux couleurs souhaitées et de les froisser en une petite boule. En les dépliant doucement, sans les défroisser, on obtient du relief.

Le vélo est un mélange de fils de fer (le cadre), de joints de plomberie (les roues) collés sur des rondelles de plastique transparent rayées avec la pointe d’un compas (les rayons).