Accueil arrow Fiches conseils arrow Pour débuter arrow Le matériel
29-04-2017
 
 
Le matériel Version imprimable Suggérer par mail

Chaque maquettiste a son matériel de prédilection. Toutefois un matériel minimum s'impose.

Puis, la passion aidant et les techniques se complexifiant, vous vous tournerez vers du matériel complémentaire qui deviendra vite indispensable.

Les fiches conseils "pour approfondir" vous permettront d'aller plus loin. 

La découpe

cliquez ici

Le cutter est un des éléments les plus importants. Il faut le choisir suffisamment gros et lourd pour bien l'avoir en main et ne pas hésiter à changer de lames très souvent (toutes les vingt coupes). 

Les professionnels préfèrent un porte lame en métal qui ressemble à un scalpel. L'avantage est la précision de coupe. Cet outil évite aussi de voir remonter la lame dans le corps du cutter lorsque la pression exercée sur celle-ci est trop forte. L'inconvénient majeur est le prix. En plus de l'achat du cutter (de 2,30 à 3,80 €), les lames qui doivent être changées très souvent augmentent d'autant le coût d'utilisation (0,45 à 0,75 €). J'ai pour ma part opté pour un cutter classique.

cliquez ici

Au bout de quelques coupes, une règle en plastique aura déjà perdue quelques millimètres de large. Un réglet en métal s'avère donc indispensable. Attention aux doigts lorsque vous l'utiliserez pour guider le cutter, le dérapage de la lame vous laissera un souvenir douloureux.

cliquez ici

Enfin pour des découpes de papier très précises, je vous conseille l'achat de ciseaux fins pour modélisme. (3 € dans tous les bons magasins de modélisme.)

Les brucelles 

cliquez ici

Ce sont de longues "pinces à épiler". Il en existe de toutes les formes et à tous les prix (1,50 à 2,30 €).
Des brucelles à becs pointus et à becs courbés sont une bonne base de départ.

Les pinces

cliquez ici

Une pince coupante d'électricien est parfaite pour sectionner ce que le cutter refuse de faire (fil de fer mince, plastique,...).
A partir d'une certaine section, une petite tenaille s'impose. Une petite pince plate ou une multi-prises est également très utile. On en trouve aux alentours de 3,80 € l'unité.

La colle

La colle ou plutôt les colles.
C'est un élément à ne pas négliger. La tenue dans le temps de la miniature en dépend.
De nombreux magazines spécialisés conseillent la colle cyanoacrylate (type "super-glue). Je n'ai pour ma part jamais réussi à obtenir de résultats vraiment satisfaisants avec ce type de colle.

cliquez ici

Les collages basiques (papier, carton) pour peu qu'ils n'aient pas à être précis, peuvent être effectués avec une colle universelle vendue partout aux environs de 0,75 €.

Pour certains type de collage (voir la vitrine de Ker Nog), la colle blanche ou colle à bois offre le grand avantage d'être totalement transparente une fois sèche. Elle permet de coller des éléments eux-mêmes transparents sans laisser de traces ou d'encoller de grandes surfaces. Elle colle aussi certains plastiques mais ne sera alors pas très résistante.

cliquez ici

Elle est bien sûr idéale pour le collage du bois. Préférez une colle "prise rapide" plus aisée à utiliser. Si vous la trouvez trop liquide, faites en sécher une noisette sur un papier pendant quelques minutes avant de l'appliquer. 

Utilisez un cure-dent pour déposer délicatement la colle sur les pièces à coller. Enlever tout de suite les surplus et coulures de colle avec un chiffon humide ou à l'acétone lorsque la colle est sèche.

cliquez ici

UHU propose aussi une colle pour balsa. Je sais que les connaisseurs l'apprécient, pour ma part je trouve qu'elle file trop et qu'il faut maintenir les pièces entres-elles trop longtemps (environ 3 € le tube de 50ml )

Pour les collages qui demandent une colle forte, je conseille la colle néoprène. Une mince couche sur chaque face et 10 minutes de séchage avant d'ajuster les pièces qui ne bougeront plus. (environ 3 € le tube de 50ml )

cliquez ici

Vous la trouverez en version liquide ou gel. La néoprène liquide permet de déposer un mince filet de colle et d'être ainsi très précis mais elle file ce qui devient vite très énervant. La colle gélifiée ne file pas mais il est délicat de déposer une couche uniforme, les "patés" sont fréquents. 

A vous de les essayer et d'adopter celle qui vous convient. Je reste pour ma part fidèle depuis plusieurs années à la colle "UHU fibre de verre" (environ 3 € le tube de 50ml ).

cliquez ici

Elle est extrêmement polyvalente, ne jaunit pas dans le temps, est transparente au séchage, permet de réajuster les éléments pendant quelques secondes, ne file pas, n'impose pas de maintenir les éléments entre eux plus de 30 secondes, sèche rapidement et est très résistante (50 kg/cm²). 

Je ne lui ai pas encore trouvée de défauts, mis à part qu'elle est très difficile à trouver (certains magasins de bricolage).

Les limes

Souvent vendues par lots, les limes sont le complément indispensable du papier de verre. Plates, rondes ou carrées, pour métal ou pour bois, tout est affaire de choix personnel.

Quant au papier de verre, privilégiez des papier fins (n°120/140) et très fins (pour carrosserie, n°600). Il vaut mieux passer 20 coups de papier de verre fin que 5 coups de gros qui abîmera vos éléments. Passez-le toujours dans le sens des fibres du bois.
De matériel, le papier de verre peut aussi devenir matériaux. Il est en effet une bonne base de départ pour imiter un trottoir ou toute autre surface irrégulière.

Pour aller plus loin..

La perceuse

Une perceuse ne fait pas partie de l'outillage indispensable, mais il n'y a rien de mieux pour percer, couper, ébarber,...

cliquez ici

Les forêts percent des trous propres de 1,5 à 3,5 mm,
Les disques découpent le plastique,
les fraises liment, rabotent et sculptent le bois et le plastique.

 Une fiche conseil est consacré à la mini-perceuse  

Les clamps

Des clamps ressemblent à une paire de ciseaux effilés non coupants. Ils permettent de saisir un élément et de bloquer et débloquer le serrage d'une seule main. C'est l'outil idéal pour travailler dans les endroits exigus. (environ 3 €)

Les serre-joints

Ils permettent de maintenir deux pièces en cours de collage ou de laisser sécher un objet fraîchement peint. Toutes les tailles, toutes les formes, et tous les prix sont disponibles. On peut les remplacer pour de nombreux usages par des pinces à linge.

 
Appréciation des utilisateurs: / 299
FaibleMeilleur